Découverte de la Piazza di Spagna – Rome

La Piazza di Spagna est le symbole de Rome et reflète le romantisme à l’italienne. Elle doit son nom au Palazzo di Spagna, siège de l’ambassade ibérique auprès du Vatican à deux pas de là.

La place et son histoire

Les plus connus

1. L’escalier de la Trinité des Monts

Conçu par les architectes Alessandro Specchi et Francesco de Sanctis et achevé en 1725, l’escalier a été créé afin de relier l’ambassade d’Espagne à l’église de la Trinité des Monts.
Après de nombreuses mésententes, les deux concepteurs se sont finalement mis d’accord (on raconte que de Santis aurait eu le dernier mot) sur la construction d’un immense escalier, orné sur les côtés de plusieurs terrasses servant de jardin, qui serait fleuri au printemps donnant couleur et beauté à la place.

2. L’église de la Trinité des Monts et l’obélisque de Salluste

L’église qui s’appelait à l’origine Trinità del Monte (en référence au Pincio) est l’une des cinq églises nationales françaises de Rome. La messe y est encore célébrée en français par la Communauté de l’Emmanuel. Son histoire a commencé en 1494 lorsque Charles VII, roi de France, a décidé d’acquérir un vignoble dans la région et a fait don de 347 écus à l’Ordre des Minimes de San Francesco da Paola. Les travaux de sa réalisation ne commenceront qu’en 1502 sous le règne de Louis XII. La consécration eut cependant lieu bien des années plus tard, en 1585, sous le pontificat de Sixte V.
En face de l’église, l’obélisque Salluste est l’un des treize anciens obélisques trouvés à Rome. C’est une structure imposante d’environ 14 mètres de haut et avec une base supérieure à 30 mètres. L’œuvre a été créée à l’époque romaine comme une sorte d’imitation des obélisques fabriqués en Égypte.

3. La fontaine Barcaccia

Au centre de la Piazza di Spagna se dresse la célèbre fontaine connue sous le nom de Barcaccia. L’œuvre a été conçue et sculptée par un Bernin, mais pas par le célèbre Gian Lorenzo, l’artiste aux multiples facettes qui est également responsable – parmi ses nombreuses œuvres – de la conception actuelle de la place Saint-Pierre. C’est son père Pietro qui a conçu et commencé le Barcaccia, qui n’a été achevé que plus tard par Gian Lorenzo. La légende raconte que Pietro Bernini n’a pas su résoudre le problème de basse pression d’eau dans ce quartier de la ville et qu’en observant un bateau à moitié coulé dans le Tibre il a eu l’idée de sculpter une fontaine qui reproduisait l’image d’un bateau semi-immergé. Résolvant ainsi le problème de la pression de l’eau.

4. La Colonne de l’immaculée conception
By Monopoli91 - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=38769977

Elle se trouve exactement en face de l’ambassade d’Espagne et a été commandé par le pape Pie IX en 1857 et est l’œuvre de l’architecte Luigi Poletti . Le projet du groupe sculptural était complexe dès le départ, comprenant 4 statues, 4 bas-reliefs, la colonne et une statue en bronze et laiton représentant la Vierge . Tout cela pour définir un ensemble qui atteint près de 30 mètres de hauteur . La tradition veut que chaque année, le matin du 8 décembre, une équipe des pompiers dépose une couronne de célébration dans les bras de la statue de l’Immaculée Conception.

Vous trouverez aussi

Le collège de propagande Fide

En 1626, le bâtiment a été donné au pape Urbain VIII Barberini qui l’a utilisé comme collège. Le but était de former des missionnaires catholiques capables de répandre le culte même dans les endroits les plus reculés. La magnifique façade, avec le splendide mouvement concave-convexe qui rend la structure dynamique, est un exemple intéressant de l’ art baroque du Bernin. Cependant, ce n’est pas entièrement son œuvre, ayant été complétée plus tard par Borromini sur commande du pape Innocenzo X Pamphili, successeur du pape Barberini.

Le salon de Thé

Au numéro 23 de la Piazza di Spagna se trouve le Babington’s Tea Room. Créé en 1893 par deux riches Anglais: Isabel Cargill et Maria Babington. Le lieu a immédiatement joué un rôle important dans la diffusion du thé dans la ville de Rome. Depuis son ouverture, il est un point de rencontre pour tous les Anglo-Saxons résidant dans la ville, mais aussi pour les intellectuels et les personnalités du monde de la politique, de l’art et du spectacle.

La casina Rossa

La Casina Rossa appartenait à Anna Angeletti qui louait des chambres aux touristes. Parmi les nombreux qui sont entrés et ont résidé il y avait aussi le poète anglais Keats et le peintre Severn qui ont également accueilli Shelley pendant une période . En 1906, la Casina Rossa a été achetée par la Keats-Shelley Memorial House, elle a été restaurée et depuis 1909, c’est un musée et une bibliothèque ouverts au public . 

Les boutiques de luxe

Évidemment que serait la place d’Espagne sans ses boutiques de luxe! De Versace à Rolex en passant par Armani et Bvlgari, c’est le quartier du shopping luxe à Rome. La zone se prolonge aussi au via Condotti, via del Corso, via Borgognona, via Frattina, et via del Babuin. Ne ratez pas les vitrines dont les mises en scène sont souvent des chefs-d’œuvre.


Restaurée à deux reprises

L’escalier Trinità dei Monti a subi diverses restaurations au fil des ans : parmi les plus récentes celle de 1995 et celle de 2016 qui a été réalisée grâce à la contribution économique de Bvlgari . Un an plus tôt, la place avait souffert du raid des fans hollandais de Feyenoord qui l’avaient dévastée le 19 février. Causant également d’importants dégâts à la fontaine du Bernin.


La piazza di Spagna et L’AS Roma

Le 7 septembre 2018, l’AS Roma présentait l’équipe féminine de série A. Chaque joueuse était accompagnée d’un joueur de l’équipe 1 masculine et quelques uns de la primavera.
3 ans après, elles gagnent la Coppa d’Italia!

Le 22 juillet 2020 pour fêter l’anniversaire de L’AS Roma, les ultras avaient organisé une manifestation non autorisé sur les marches de la piazza di Spagna mais aussi à plusieurs autres endroit de la ville.


Bon à savoir

Depuis sa seconde restauration, la municipalité a décidé de préserver ce bien historique en sanctionnant quiconque qui s’assiérait sur les marches des escaliers de la trinité des monts par une amende comprise entre 150€ et 400€.

Depuis 1952, pour célébrer le printemps, les marches sont habillés d’azalées de couleur blanche et lilas et ce pendant 1 mois.

Accéder à la place d’Espagne depuis la Villa Borghese (porta Pinciana) par un tunnel qui rejoint la sortie du métro Spagna. Pour le retour attention de suivre la sortie via Veneto car les autres sorties donnant directement à la Villa Borghese sont condamnées faute d’entretien.

Bon à savoir ou pas le Mc Donald de la place d’Espagne est le 1er à ouvrir en Italie malgré la polémique à cette époque. Vous trouverez une plaque commémorative à l’intérieur.


FREE Tour : Les incontournables de la Rome antique by night
5 by 8 reviews
  • Qualité/Prix5
  • Satisfaction5
0.00 
Découverte du centre historique de Rome
5 by 15 reviews
  • Qualité/Prix5
  • Satisfaction5
15.00 
La Garbatella, Giallorosso Tour
5
  • Qualité/Prix5
  • Satisfaction5
13.50 
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.